17 janvier 2012

Henri et Raphaël

C'est avec force que l'échange profond entre Henri et Raphaël a repris.
C'est avec joie que je m'abreuve à nouveau à la source que sont leurs messages en forme épistolaire.
Comme les meileurs, ils ont choisi ce style et cela convient parfaitement.
Je retrouve dans leurs textes la qualité d'un Bernanos et d'un Julien Green.  
Ne serait-ce que le billet d'hier qui affirme "...comment ne pas trouver la beauté dans le partage et la communion de deux personnes ? Comment ne pas trouver en ce que nous vivons un chemin vers la beauté de Dieu ?"
Le chemin de leur partage est comme un diamant très précieux ! 

Si vous êtes en quête de vérité, de sincérité et de spiritualité partagée, allez-y ou retournez-y. Ils sont dans mes liens.


01 novembre 2011

Le temps passe vite...

Depuis la mort de papa, le temps passe très vite...
En effet, outre une activité professionnelle débordante et la vie quotidienne à la maison, il faut avec mes frère et soeur vider la maison familiale pour lui donner une destination.
C'est toute notre vie qui se trouve remuée avec les livres et les objets que nous nous partageons.
Nous n'avons pas fini - loin de là ! - notre travail.
Il faut parler des meubles, de leur contenu, des tableaux et autres objets de décoration.
Plus de 50 ans à se répartir et à voir quitter notre horizon !
Heureusement, nous sommes très unis dans toutes ces démarches et c'est une très bonne chose.
Au moment de la mort de ma grand-mère, maman avait connu une situation nettement plus tendue.
Et elle ne cessait de nous répéter : "Cela ne sert à rien de se disputer pour un objet, quelle qu'en soit la valeur !" 

Tout cela, grâce à Dieu, n'a pas arrêté le temps.
Je n'ai pas voulu que ce temps de deuil le soit pour celles et ceux qui me sont chers.
Malgré la peine qui m'habite, j'ai voulu honorer mes amis en répondant présent à leurs invitations.
Il y a eu les 40 ans de mariage de M. et G., joyeusement célébrés dans la simplicité et la profondeur des coeurs affectueux. M. et G., éprouvés eux aussi par plusieurs décès cette année...
Avec eux, j'associe leurs enfants dont je me sens aussi tellement proche. 

Il y a aussi D. et P., ces amis si proches comme des frères, avec qui nous avons été au cinéma voir le film étonnant et si juste de Nanni Moretti, Habemus papam
Ce soir, nous irons aussi avec eux voir The artist
Il est agréable d'avoir de tels amis et ce m'est encore pus en ces jours un réconfort.

Il y a encore F., A. et H., avec qui nous passons joyeusement et régulièrement une soirée "carte". 
Nous nous recevons les uns les autres tous les mois pour une moment de détente et d'amitié partagée revigorantes.

Et je devrais citer également toutes les autres amitiés qui enrichissent ma vie; elles se manifestent et se sont particulièrement signalées depuis la mort de papa. 

De toutes ces amitiés, j'en rends grâce !
C'est un trésor précieux, qu'il faut nourrir, sinon, ces amitiés risquent de ternir comme des perles jamais portées et enfouies dans un coffre. Elles perdent alors tout leur éclat...

Je me rends compte que je n'ai pas encore dit à quel point J. est un merveilleux compagnon.
Il supporte tout et me nourrit de son amour intense.
C'est d'abord grâce à lui que je vis paisiblement ces semaines qui passent et sont tellement pleines.

Aujourd'hui, c'est la Toussaint, le fête de tous les saints.
Ils sont nos protecteurs et nos guides.
Leurs vies, si variées et différentes les unes des autres, nous disent que nos chemins de vie peuvent rejoindre le coeur de l'Évangile.
Il y a les saints du ciel, connus et célébrés, il y a également les saints de nos vies.
Et mes amis en font partie...

Merci, Seigneur, pour ces saints du ciel et de la terre.
Merci pour leurs exemples, la force qu'ils transmettent.
Merci pour le réconfort qu'ils me donnent en ces moments plus douloureux.
Je sais que c'est de toi qu'ils me parlent et que c'est vers toi qu'ils me conduisent.
Car, tu es l'unique, celui que je crois mon libérateur.
Sois loué pour la vie et le temps qui passe, parfois si vite... 

 

08:12 Écrit par Ben dans Amitié, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17 juillet 2011

Des nouvelles...

Vous avez peut-être l'impression que je n'écris plus.
Et c'est en partie vrai. Car ailleurs qu'ici, je passe du temps à rédiger notes et autres rapports...
Non que l'envie me manque, mais c'est le temps qui court et me fait réaliser que depuis plus d'un mois je n'ai rien partagé.
Il faut dire que mon nouveau boulot (de moins en moins "nouveau") m'accapare énormément.
Les dernières semaines ont été tellement chargées que J. et moi avons eu très peu de soirées ensemble.
Les réunions se suivent, parfois inutiles, souvent passionnantes. 
Depuis, vendredi, je suis en vacances jusqu'à la fin du mois.

J. et moi partirons vendredi prochain pour quelques jours de farniente sur la Côte d'Opale.
Pas de projet bien précis, sinon de passer ces moments à deux et de nourrir notre amour de simplicité.
Mon nouveau rythme est pour lui, à certains moments, difficile à vivre.
Les premiers temps, il me disait apprécier les soirées seul au cours desquelles il peut écouter la musique qu'il veut et lire tout son saoul.
Mais aujourd'hui, parce qu'il y en a trop, il trouve le temps long les soirs où je rentre tard...

Dans ces semaine chargées, nous avons profité des weekends, notamment pour aller au cinéma nous délecter du film de Wim Wenders sur la chorégraphe Pina Bausch.
Pina est un film qu'il est difficile de raconter.
Extraits de ses chorégraphies emblématiques, images d'archives et interviews des danseurs de sa troupe constituent le matériel que Wenders sublime devant nos yeux.
Des danseurs qui vivent leur art dans le métro aérien de Wuppertal, dans la rue, dans des parcs...
La vie se fait mouvement intérieur et grâce.
De plus, cette soirée était vécue en amitié avec D. et P.
Ils nous sont de plus en plus chers et nous avons avec eux des moments de partage privilégiés. 
Nous avons aussi eu la joie d'une soirée cartes avec nos amies et d'une soirée dias enchanteresse. 

Seigneur, merci pour J. et son patient amour.
Merci pour le travail passionnant qui est mien.
Merci pour les amis, en particulier D. et P., Fr., A. et H.
 

11:32 Écrit par Ben dans Amitié, Loisirs, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12 juin 2011

Bienvenue à Baptiste !

Baptiste est né hier.
Il est le premier petit-enfant de nos amis M. et G.
Longue vie à lui et bonheur pour lui et ses chers parents !
Avec toute sa famille, je me réjouis de son heureuse naissance.

Magnificat !


 

 

17:47 Écrit par Ben dans Amitié, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10 mai 2011

Des nouvelles...

Plus vraiment le temps ces dernières semaines de nourrir ce blog.
Mon nouveau boulot m'accapere beaucoup. Presque plus une soirée de libre...
Mais je suis très heureux.

Hier, J. et moi fêtions nos deux ans de bénédiction de notre union.
Anniversaire anticipé samedi à deux et célébré hier soir chez notre chère amie Fr.
Joie de eencontrer aussi d'autres qui étaient là. 

Ce samedi 14 mai, c'est la Gay Pride à Bruxelles.
A 11h00, en l'église Notre-Dame du Bon Secours (rue Marché au Charbon), célébration oecuménique.
Love goes beyond...
L'amour va toujours au-delà, au delà des préjugés, des maladies, des apprences, des qu'en-dira-t-on...
Toutes et tous, soyez y les bienvenus.

Cliquez sur le lien pour plus d'info.

Pour le défilé, il y aura un groupe de chrétiennes et chrétiens LGBT qui défilera en témoignant de l'amour de Dieu...

 Affiche célébration pride.pdf

 

19:10 Écrit par Ben dans Amitié, Amour, CCL, LGBT, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04 février 2011

Non, je ne suis pas mort

Non, je ne suis pas mort.
Plus d'un mois que je n'ai rien écrit ici.
Pourquoi ?
Manque de temps ? Non.
Du temps, j'en ai trop... Pour le moment.
En effet, j'espère décrocher très vite un nouveau poste et sortir de cette période de chômage qui me fatigue bien davantage que si j'avais un boulot.
Le temps n'est pas le meilleur allié du chômeur.
Et je comprends mieux aujourd'hui comment il est possible de passer des heures à ne rien faire...

Manque d'évènements dans ma vie ? Non. 
Même si je suis chômeur, il y a beaucoup de choses que je pourrais partager ici.
comme cette soirée au cinéma au cours de laquelle nous nous sommes régalés du film "The kids are all right"; ou encore, ce que j'ai fait pour mon anniversaire le 28 janvier dernier...
Mais je n'en ai pas le goût.

Alors, pourquoi n'ai-je pas envie d'écrire ?
Je pense que pour écrire, il faut avoir un horizon dégagé.
L'espace est nécessaire à la vie; et écrire, pour moi, s'inscrit dans cette dynamique de la vie...

Non, je ne suis pas mort.
Mais un nouveau boulot me serait une bonne bouffée d'oxygène.

Seigneur, tu sais que je me confie à toi.
Donne-moi la patience.
Je veux te remercier pour tous les signes et gestes d'amitiés reçus et qui m'encourage à aller de l'avant.

 

10:59 Écrit par Ben dans Amitié, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

31 décembre 2010

Nouvel an...

2010 se ferme et voici que 2011 s'ouvre à nous.

Au cours de l'année qui s'achève, beaucoup de choses vécues, les unes difficiles, les autres plus légères.
Je ne conserverai pas le meilleur des souvenirs de cette année révolue. 
J'espère que l'an neuf sera plus réjouissant.

À chacune et à chacun, mes voeux d'une très belle année 2011 !
Que vous soyez comblés dans vos désirs profonds !
Que vous puissiez vivre le meilleur pour vous !
Que les amitiés et les affections vous soutiennent au jour plus sombres et qu'aux jours de joie la fête soit partagée !

Seigneur, bénis-nous et garde-nous !
Fais rayonner pour nous son visage !
Accorde-nous la grâce et la paix ! 

colombe paix.gif

23:51 Écrit par Ben dans Actualité, Amitié, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29 décembre 2010

A propos d'arc-en-ciel...

Voici un texte magnifique que Françoise a écrit sur le blog du Carrefour de Chrétiens Inclusifs (CCI). Il fait suite à une polémique née aux États-Unis : des fondamentalistes veulent empêcher les personnes LGBT de se reconnaître dans le drapeau arc-en-ciel.
En suivant le lien à la fin du texte, vous aurez plus de détails. 

Je ne résiste pas à vous le partager, tant il dit le coeur du mystère...

 

Et le Seigneur voit

Et le Seigneur voit
les églises nombreuses
les temples austères et dépouillés, les collégiales, les oratoires,
les cathédrales haut perchées surplombant les villes de leurs ors et de leurs encens
les églises géantes d’Iowa et les prieurés blottis au creux des villages brabançons
la terre battue des chapelles de brousse et le marbre des basiliques
Le Seigneur voit, et ne dit jamais qu’il préfère les sanctuaires de la mer où des vierges songeuses tendent les bras aux marins.

Et le Seigneur voit
les liturgies nues ou grandioses
les costumes noirs et les soies bariolées
les pasteurs, les prédicateurs, les prêtres, les prophètes, les métroplolites 
et les femmes qui posent des gestes eucharistiques.
Et le Seigneur voit les évêques, les diacres et les bedeaux,
et tout le peuple qui dresse les tables de l’accueil et fleurit les autels
Le Seigneur voit, et ne dit jamais qu’il préfère dans le petit matin glacé le sacristain un peu simple qui souffle sur ses doigts avant de sonner les cloches de la première messe

Et le Seigneur voit
les puissants qui ne partagent pas
les théologiens qui dissertent
les tours d’ivoire et de grimoires.

Et le Seigneur voit
les vallées piémontaises où les vaudois s’assemblent pour lire Jérémie à flanc de montagne
ensemble
Et le Seigneur voit

les hautes terres et plaines du Chiapas où les indiennes s’assemblent pour réinventer l’Evangile de la Pachamama
ensemble
Et le Seigneur voit
la salle du temple populaire où des étudiants sourds s’assemblent pour signer le Notre Père
ensemble
Et le Seigneur voit
deux ou trois en son nom, réunis,
ensemble.

Et le Seigneur dit
Je suis le Dieu unique, mais vous, mon peuple, êtes multiples comme les étoiles du ciel,
Et chacun a son nom, sa couleur et son chant
Et moi je suis présent quand vous êtes
ensemble.

Je suis le Dieu unique,
assoiffé de vous-autres, mon peuple, mon étonnant peuple, mon bien aimé étonnant peuple.

Et je vous vois vous battre pour chacun des signes que j’ai offert à vos pères,
et je vous vois hurler avec arrogance que vous tenez la Vérité enclose dans une bouchée de pain,
et je vous vois gonfler d’orgueil comme si vous pouviez juger votre frère que j’aime
comme si vous aviez autorité sur les brins de ciel pur que j’ai tressés entre mon peuple et moi
comme si vous pouviez posséder l’arc en ciel
comme si l’amour était un péché.

Le Seigneur voit, et ne dit jamais qu’il préfère le dimanche à l’heure des vêpres ces deux femmes d’âge mûr qui le prient en secret dans la chambre avant de faire l’amour tout doucement.

Le Seigneur voit
chacune des luttes de ses enfants opprimés.

Et le Seigneur dit :
Pourquoi n’écoutez-vous pas, ô mon peuple,
Ce que je te dis, encore et encore, dans une compassion obstinée,
combien mes mains sont vides quand l’un de vous opprime l’autre
quand il l’écarte de la table où je me suis donné.

Et le Seigneur dit :
Il n’y a pas assez de mots de tendresse pour dire combien mon cœur se serre chaque fois qu’on porte en terre un de mes enfants,
et vous, peuple stupide, vous, je vous vois prêts à tuer pour votre religion.

Et le Seigneur dit :
Pourquoi n’écoutez-vous pas, ô vous mon peuple bariolé,
votre fraternité que j’ai partagée à l’ombre des oliviers
avant de l’écrire en lettres de sang sur l’écorce noueuse d’une croix
au mitan des terres d’Orient ?
Moi, votre Dieu unique et torturé, je vous aime chacune et chacun d’un amour immense.

Mais nous n’écoutons pas assez.
Et le Seigneur est, le Seigneur demeure,
là où nous ne l’entendons pas
et ne dit jamais qu’il préfère ceux qui se tiennent en pauvreté pour tenter d’écouter sa voix. 

http://carrefour-chretiens-inclusifs.blogspot.com/2010/12...

 

16:49 Écrit par Ben dans Amitié, LGBT, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02 septembre 2010

Pour G.

Quand un père meurt, c'est le chêne auprès duquel on retrouve ses forces qui semble abattu par la tempête ravageuse...
Quand un papa s'en va rejoindre sa bien aimée dans l'éternité d'amour, c'est la certitude que l'amour est plus fort et que la grande faucheuse n'est jamais victorieuse.

G. est dans la peine. Je partage son espérance, ainsi que celle de sa femme M., amis très chers, sans oublier leurs merveilleux enfants. Ma prière les rejoints, eux et leur famille, dans ces jours de mystère...

Un jour, ton jour, ô mon Dieu, je viendrai vers Toi.
Et dans la formidable explosion de ma résurrection,
je saurai enfin que la tendresse, c'est Toi,
que ma liberté, c'est encore Toi.
Je viendrai vers Toi, ô mon Dieu,
et tu me donneras ton visage.
Je viendrai vers Toi avec mon rêve le plus fou :
t'apporter le monde dans mes bras.
Je viendrai vers Toi, et je te crierai à pleine voix
toute la vérité de la vie sur la terre.
Je te crierai mon cri qui vient du fond des âges :
''Père, j'ai tenté d'être un Homme, et je suis ton enfant...''

Jacques Leclercq

01:21 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23 août 2010

Vision politique

couvertureBart.php.jpgcouvertureElio2.php.jpg

couvertureJavaux.php.jpgcouvertureMilquet.php.jpgcouvertureReynders.php.jpgcouvertureMaingain.php.jpg

12:02 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01 janvier 2010

Paix

Au seuil de cette nouvelle année, je formule pour chacune et chacun des voeux de paix et de sérénité !

Que votre vie soit faite de petits et de grands bonheurs !

paix calligraphie

09:19 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17 novembre 2009

Pour R.

Ce dernier week-end, J. et moi participions à une "retraite" organisée par la CCL dans un monastère accueillant des Ardennes...
Ce week-end, animé par l'un de nos amis, avait pour thème : "Quitter ses peurs pour devenir soi".
Nous étions une bonne quinzaine de participants, dont R.

R. est un membre actif de l'association, engagé à plusieurs titres dans la vie chrétienne.
R. a passé un week-end éprouvant, tellement éprouvant qu'il n'a pu le suivre jusqu'au bout et s'est enfui le dimanche en fin de matinée.

Hier soir, j'ai appelé, inquiet de son état.
R. était en larmes.
R. n'a plus de force pour mener les combats qui sont les siens.
R. est envahi par la culpabilité d'être celui qu'il est.
R. ce sent moins que rien...

J'aimerais pouvoir faire quelque chose.
Et pourtant je suis impuissant.
Il me reste à penser à lui, à prier pour lui.
Et si vous vous unissez à ces pensées ou à ces prières, peut-être renaîtra en lui l'espérance...

Seigneur, sois la force de R., sois son soutien.
Permets qu'il puisse se reconnaître comme ton frère aimé dans le Père.

16:28 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27 octobre 2009

Lettre à un ami

Voici ce que j'écrivais il y a peu à un ami qui est face à de grandes décisions pour sa vie.
J. m'a dit que ce texte vaut la peine d'être partagé.
J'ai ôté tout ce qu'il y avait de personnel ou qui puisse faire reconnaître de qui il s'agit.
Pensez à lui. Et si c'est dans votre habitude, priez pour lui.

"Cher ***, mon frère, mon ami,

Depuis ce matin, tu es présent de manière toute spéciale à mes prières et à mes pensées.
J'espère que la rencontre ce matin s'est bien passée et que tu es en paix.

Depuis notre dialogue , je ne cesse de penser à ce que tu as partagé de tes peurs.
J'ai été ému et touché par ce que tu disais et cela m'a renvoyé à ma propre expérience.

J'aimerais avoir des ailes pour venir te dire ce que j'ai vécu de mon côté... pour te dire que notre vie personnelle est plus importante que le regard des autres sur nous.
Puisque je n'ai pas d'ailes, je te l'écris tout simplement.
Tu en fais ce que tu veux. Je ne veux en aucune manière te dire ce que tu dois faire. Ce que tu as à vivre aujourd'hui et demain, ton cœur le sait...
Mais je sens que je te dois ce partage.

Quand j'ai découvert à près de 27 ans que je suis gay, j'étais sincère dans ma vie.
Le découvrir a été un séisme. Je me disais que je n'avais plus d'avenir, que j'étais maudit...
J'ai mis 5 ans pour oser en parler une première fois à un ami très proche. Je pensais qu'il accueillerait bien la confidence et je ne m'étais pas trompé.

Par la suite, j'ai osé en parler à quelques personnes très proches aussi... Mais dans le reste de mes relations, rien, pas un mot.
Et j'avais peur que cette dimension de ma personne soit découverte.
J'avais peur du regard des autres. Je pensais que ça allait se voir, se lire sur mon visage...
J'ai voulu en guérir. Mais l'homosexualité n'est pas une maladie...

Puis, j'ai changé de cap et j'ai voulu vivre ma vie en profondeur.
J'ai rencontré J. et, très vite, il est devenu évident que j'allais passer le reste de ma vie avec lui.
Nous avons décidé d'emménager ensemble.
J'ai été mis au pied du mur vis-à-vis de ma famille qui ne savait encore rien.
Je pensais au départ dire que j'allais vivre avec un colocataire.
Mais pouvais-je nommer l'amour de ma vie de cette manière ?
J'ai osé dire, après avoir prié et soutenu par des amis, qui est J. pour moi.
Et je me suis senti enfin libre. Libre d'être moi. Tel que je suis...
Ne plus devoir me cacher dans les réunions de famille...
Ne plus me mentir. Ne plus mentir aux autres.

Au début, les réactions ont été un peu difficiles, surtout pour ***.
Mais, si nous nous voyons moins depuis lors, nous avons du plaisir à nous retrouver et J. est invité à toutes les fêtes de famille.

La peur, comme je te l'ai déjà dit, je l'ai connue...
Après avoir changé de cap, j'ai vécu pendant deux ans avec presque rien par mois. C'était très dur.
Mais le plus dur, à ce moment là, a été de me cacher...
Je te le confie : à un moment j'ai pensé qu'il serait mieux que ma vie s'arrête là et que je prenne quelques médicaments pour en finir.

Mais, au fond de ma détresse, la tendresse de Dieu s'est manifestée.
J'ai rencontré J.
J'ai trouvé un travail intéressant.
Et tu connais la suite...
Et aujourd'hui, je ne regrette pas d'être passé par là.
Je n'ai plus peur.
Je suis heureux.

Un bonheur aussi fort, je te le souhaite.
Je vous le souhaite à *** et à toi.
Cela n'a pas de prix...
C'est même sans prix aucun.
C'est un cadeau ! C'est une grâce !

***, mon frère, mon ami, je pense à toi et je t'embrasse en amitié.

A bientôt,

Ben"

 

 

 

 

 

16:42 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20 octobre 2009

Froid

Depuis plus d'une semaine, pas de chauffage au bureau...

Depuis plusieurs jours, froid de savoir mon ami J.-M. dans la tempête sentimentale.

Et c'est ce froid là qui est le plus dur à supporter...

Seigneur, sois le réconfort, l'espérance et l'estime de soi de J.-M.
Bénis le dans ces temps troublés.
Viens et manifeste-toi à lui.

14:42 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07 octobre 2009

Fêtes

Plusieurs motifs de se réjouir aujourd'hui :

- C'est la fête des saints Serge et Bacchus...

- C'est la fête de mariage de G. et N.
Je ne puis y être, nouveau boulot oblige, mais je suis de coeur avec eux deux, leur souhaitant de longs jours de bonheur.

 

Seigneur, bénis ceux qui s'aiment...

18:40 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01 juillet 2009

A Dieu

Ce matin, P. va vivre une épreuve qui n'a sans doute pas d'égale.
Il conduit sa maman en son dernier voyage.
Les funérailles d'une maman sont, d'après mon expérience, ce qu'il y a sans doute de plus fort à vivre...

Les obligations qui sont miennes m'empêchent d'aller l'entourer de mon amicale affection.
Mais je lui suis tout uni en ce jour et prie avec lui.

Seigneur, sois la consolation de P. et de son papa.
Viens vivre en eux l'espérance que tu annonces.
Sois la sérénité et la paix de ceux qui pleurent celle qu'ils ont aimée.
Et permets à chaque personne qui vit un deuil de découvrir comment peuvent se transformer les liens tissés dans notre monde...
Seigneur, sois notrre communion.

06:28 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06 juin 2009

Isa et Seb

mariage fleurs

Cet après-midi, Isa et Seb se disent OUI devant Dieu et leurs proches.
Mon coeur les rejoint et ma prière se fait avec eux communion.

Quelques fleurs, une prière et une icône pour leur dire mon affection.

Seigneur, regarde nous
qui sommes, devant Ta Grâce,
dans l'innocence de nos résolutions.
Nous nous aimons et nous te confions notre amour.
Aide-nous à nous aimer plus encore.
Favorise notre espérance et augmente notre générosité.
Fortifie nos jeunes serments
et donne souffle à notre liberté.
Nous nous sommes choisis, mais nous savons bien
que nous ne sommes pas les plus forts.
Toi seul peux soutenir notre volonté
et rendre plus large notre consentement.
Laisse notre vie courir son rêve
avec l'élan renouvelé des commencements.
Que la joie, toujours, déborde sur l'habitude.
Nous T'offrons notre ardeur, enseigne-nous la constance...
Ne laisse pas fâner notre tendresse
mais rends-la sûre et belle comme l'ascension du jour,
et paisible comme la venue du soir;
augmente notre intimité, tisse-la
de mystère et de confidence,
mais fais que nous aimions assez notre amour
pour l'offrir à la terre.
Que nous soyions partout et pour tous
une table ouverte pour un geste d'ample fraternité.

France Quéré

mariage icone 2

 

Seigneur, sois la paix intérieure d'Isa et de Seb.
Sois leur compagnon de route.
Accorde-leur de long jour et ce bonheur intérieur d'être unis l'un à l'autre en ton coeur aimant.
Sois leur bénédiction chaque jour.

08:03 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20 février 2009

Pensées pour M.

Le papa de M. a fait un malaise cardiaque.
Cette nouvelle me touche.
M. a pris ces derniers mois une place de choix dans ma vie.
Il y a une dimension de l'amitié qui m'importe beaucoup : la compassion.

Impuissants devant de nombreux évènements, nous pouvons pourtant agir : la compassion aide ceux qui sont touchés par la maladie, le mal, la violence...

Seigneur, sois proche du papa de M. Qu'il se rétablisse vite.
Sois le réconfort et la patience de sa femme, de M. et de toute sa famille.
Donne-nous de vivre chaque jour dans la vérité de l'espérance...

10:26 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07 janvier 2009

Pour B.

Aujourd'hui, famille et amis, nous allons accompagner B. à sa dernière demeure.
Aujourd'hui, nous allons entourer sa veuve, C., et leur petite fille A.
Aujourd'hui, comme depuis dimanche, j'ai la coeur qui saigne en silence...
Aujourd'hui, comme depuis plus d'un an et demi, je vais prier pour lui.

Que s'ouvrent les cieux et que se taisent les anges !
Que nos coeurs se joignent pour que ce moment si dur se vive dans un profond receuillement !
Car il n'y a plus de mots qui consolent.
Il n'y a plus que l'espérance...

 

11:28 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01 juillet 2008

Quel week-end !


Quel beau week-end vient de passer !
Non pas que je reprenne seulement aujourd'hui, mais c'est qu'hier, un boulot monstre m'a empêché de relater ce week-end mémorable.

Commencé vendredi soir par un barbecue amical des plus sympathiques, ce week-end a été marqué par deux évènements importants pour nous car liés à des amitiés chères.

Samedi matin, J. et moi avons pris la direction de Paris pour participer à la Gay Pride de cette ville. Ce n'est pas tant le cortège (particulièrement décevant !) mais la veillée oecuménique du soir qui nous attirait. Qui plus est, veillée préparée de main de maître par Jean-Marc ! Et puisqu'il nous avaient invités, c'était une bonne occasion pour le revoir lui et son chéri.
Ce fut aussi l'occasion de revoir des frères et des soeurs cathogays avec lesquels se vit quelque chose de profond, même si nous ne nous voyons guère.

L'office, qui se tenait à la cathédrale américaine, était présidé par le Révérend Jonathan Huyck, chanoine de cette cathédrale.
Il avait été pensé et préparé avec minutie.
Il étéit prévu qu'il soit riche en paroles, gestes, chants...
Et ce fut le cas !
Plusieurs groupes y participaient officiellement et c'est réjouissant.
Il y avait là le Carrefour de chrétiens inclusifs, Rendez-vous chrétien, la Copmmunion Béthanie, David et Jonathan, la Maison Verte, Devenir un en Chrsit et, par notre présence, la CCL.
C'est Stéphane Lavignotte, pasteur à la Maison Verte qui assurait la prédication autour du récit de la guérison du serviteur du centurion (Mt 8, 3-13).
Jean-Marc mettra bientôt cette intrevention sur son blog. Quand elle y sera, prenez le temps de l'écouter. Cela en vaut la peine !
En effet, comment dire avec justesse l'amour inconditionnel de Dieu si ce n'est en le fasant comme l'a fait Stéphane ? Un modèle d'ouverture, de sensibilité, de respect. Un modèle de christianisme profondément vécu !

Les chants ont beaucopup aidé également à l'intensité de la prière.
Et une procession de bougies devant l'icône du Christ a centré toute notre attention sur celui qui ne cesse de nous répéter : "Tu as du prix à mes yeux et tu sais que je t'aime."

Après cette célébration, nous nous sommes retrouvés dans les jardins du doyen pour un buffet libanais succulent.
Et les conversations fraternelles et amicales se sont prolongées jusque vers 22h00.
Rencontre de nouveaux visages et joie de retrouver d'autres connus.
Partages profonds et discussions légères ont fait de ce moment un moment très agréable. Merci donc à tous ceux qui y ont participé.

Pour J. et moi, la journée allait se prolonger dans la douce chaleur de l'amitié de Jean-Marc et de son chéri qui nous ont offert l'hospitalité. Un seul regret : que ce moment-là ait été trop bref...

En effet, dimanche matin, il nous fallait quitter tôt pour être à temps à la fête anniveraire de notre ami E.
Une fête surprise à l'occasion de ses 50 ans.
Et quelle fête !

Là également, joie de retrouvailles et de nouvelles connaissances.

Seigneur, bénis celles et ceux qui te cherchent !
Bénis celles et ceux qui t'ont célébré samedi soir à la cathédrale américaine de Paris.
Bénsi Jean-Marc et son chéri.
Bénis J. et sois son réconfort.
Bénis E. et celles et ceux qui l'ont entouré.
Reçois mon action de grâce pour ces moments intenses d'amitié et de fraternité.

14:26 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

24 juin 2008

Amitié et fraternité

 

Comme il est doux de recevoir des signes concrets d'amitié et de fraternité.
Quand on est secoué par les imprévus de la vie, comme J. et moi l'étions ce week-end, cela réchauffe le coeur et aide à passer les caps plus difficiles.

Alors à toutes et tous, un merci qui jaillit d'un coeur apaisé...

Et ces évènements m'ont fait oublier que, ce dimanche, E., un ami très cher, fêtait ses 50 ans.
Que mes voeux et souhaits le rejoignent aujourd'hui !
Que sa vie soit bénie et riche d'amitiés partagées !

15:51 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17 juin 2008

Pensées pour...


Mes pensées, et les vôtres peut-être, pour...
celles et ceux qui passent des examens, parfois importants;
celles et ceux qui peinent dans leur travail;
celles et ceux qui ont mal au coeur ou qui sont mal dans leur être;
celles et ceux qui ne voient pas d'avenir...

Seigneur, prends-les toutes et tous sous ton aile.
Sois leur force, leur espérance renouvelée, leur confiance ravivée.
Qu'ils découvrent combien en chaque être se trouve un trésor unique et combien chacun, quel qu'il soit, est apprécié et aimé d'un amour sans condition.
Que ton amour les transporte et les réconforte !

15:53 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03 juin 2008

Prière

 

Prière pour ceux qui doutent,
pour ceux qui se séparent,
pour ceux qui ne voient pas d'avenir,
pour ceux qui sont exclus et rejetés.

"Jésus n'est pas venu répondre à l'énigme de la souffrance,
il est venu l'habiter de sa présence."

                                                                                Paul Claudel

Seigneur, veille sur ceux que j'évoque dans ma prière...

16:36 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30 mars 2008

Alléluia !


Hier après-midi, grande joie !
Georges et Nicolas se sont promis l'un à l'autre dans une célébration de premier engagement riche, joyeuse et heureuse.

La liturgie, pensée pour la circonstance, prévoyait que cettte promesse réciproque se passe au début.
Quelle émotion de les voir ouvrir leur coeur l'un à l'autre !
Quelle joie de les savoir pionniers dans ce genre de célébration !
Ils ouvrent des portes à d'autres qui pourront suivre...

La messe qui a suivi était belle et recueillie.
Les chants apportaient aussi un air de fête à ce rassemblement croyant.

Enfin, la joie s'est propagée jusqu'au coeur du repas qui nous a réunis ensuite.

Ressuscito ! Alléluia !

Seigneur, bénis Georges et Nicolas dans leur chemin d'amour.
Bénis leurs familles, leurs amis...
Donne à beaucoup de découvrir que tu nous aimes tels que nous sommes.
Permets à ceux et celles qui ne voient pas ta présence dans ces couples de même sexe, de déceler que ton amour suscite l'amour, que l'amour est  toujours vainqueur... 

12:25 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27 février 2008

Heureux !


Cela faisait des mois et des mois que je voulais partager mon bonheur présent avec J. à M., que je rencontre dans mon travail de manière très régulière.
Ce n'est pas une collègue, puisque nous ne travaillons pas dans la même structure.
Mais nous avons beaucoup collaboré  et collaborons encore sur différents projets.
Ce midi, nous avons eu le temps de prendre le repas ensemble.
Génial comme moment de partage et d'amitié.
Et quand je lui ai parlé de J., elle s'est vraiment réjouie pour nous...

Seigneur, merci pour les personnes que tu mets sur ma route.
Merci pour les amitiés qui se tissent au fil du temps.
Bénis M. et toute sa famille !

15:33 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01 janvier 2008

Meilleurs voeux !

 

Au seuil de l'an neuf, je vous présente mes 

Meilleurs Voeux

pour une année douce et énergique, sereine et dynamique !

Que vos projets et vos désirs  soient comblés !
Que surtout vos amours et amitiés soient approfondies et vivifiées !

Seigneur, alors que commence 2008, je te demande de bénir nos familles, nos amis et tous ceux qui passent par ce journal.

00:01 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

30 décembre 2007

Pensées pour...


des amis dans la peine, dans l'inquiétude, dans le doute...

Seigneur, sois la force de P. dans l'épreuve qu'il traverse.
Que  l'accident dont il a été victime ne laisse aucune trace, tant intérieure que physique.
Que Fl., son ami, sorte de l'inquiétude et qu'ensemble ils retrouvent vite les chemins d'un bonheur sans nuage.

Sois l'espérance de J.-M. qui doute... Qu'en te cherchant, il trouve la clarté intérieure.

Sois l'amour de ceux qui se sentent seuls en ces jours. 

23:16 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09 septembre 2007

Crémaillère


Jeudi dernier, pendaison de crémaillère des plus sympathiques chez G. et N.
Beaucoup de monde venant d'horizons divers.
A. et P.,
des amis de G. et N., très sympathiques, avec qui nous avons parlé.
Le monde est petit : ils connaissent beaucoup de gens que nous connaissons.
Comme une envie de les revoir...

Seigneur, bénis G. et N.
Bénis leur maison. Bénis leurs amis.
Comble-les de ton amour et de ta paix.

16:52 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08 août 2007

Vacances : amitiés


Lundi dernier, G. nous avait demandé de lui donner un coup de main pour son démanagement.
Si J. a pu l'aider, efficacement je pense, moi, j'étais incapable de soulever quoi que ce soit. Quand le squelette ne suit pas, il est inutile d'insister...
Après le départ du convoi vers la province, j'ai passé du temps avec I. qui m'a invité à déjeuner dans un resto vietnamien du quartier.
Il m'a parlé de ce qu'il fait, de ses projets, de son avenir. Un moment agréable qui ne présageait pas la suite de la semaine...
Aujourd'hui, il va très mal et a, comme on le dit familièrement, pêté les plombs...
C'est un garçon attachant et profond. Mais quand l'esprit se dérobe à notre contrôle, il est parfois dicfficile de rester cohérent...

Seigneur, bénis I. Viens-lui en aide.
Sois la paix de son coeur et le repos de son esprit.
Protège-le et redonne-lui le gôut de la vie...

Vendredi, nous avons reçu mon ami B. et M., sa compagne. Une soirée tout en intense simplicité d'amitié...

Samedi, c'était au tour de N. et de sa petite famille de nous rendre visite.  Des enfants en bas âge, cela met de la vie comme on dit ! Pour ne pas passer toute la journée à l'appartement, nous avons fait un tour l'après-midi à Bruxellles les bains, initiative heureuse de la ville qui met ainsi à la disposition des habitants un lieu de détente opportun. Il faisait beau, le sable était chaud...

Dimanche, c'était à notre tour de nous rendre chez R. Rien d'autre à dire si ce n'est que, comme d'habitude, nous avons passé avec elle un moment merveilleux !

Seigneur, merci pour les amis.
Merci pour leur affection et la joie qu'ils apportent.
Bénis-les ! Comble-les !
Et que nos amitiés s'approfondissent toujours davantage, éclairées par ta présence te ton amour...

10:54 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07 juillet 2007

Pour un ami

 

Pour un ami dans de grandes difficultés, je vous demanderais :
- si vous êtes croyant, de prier pour lui, et particulièrement ce lundi...
- si vous ne l'êtes pas, de penser très fort à lui, et particulièrement ce lundi...
Quelles que soient vos convictions, votre soutien est très important.
Merci de tout coeur.

Seigneur, sois la paix de ***.
Que son coeur par ta grâce conserve la confiance et l'espérance !
Qu'il soit conforté dans ses choix et sa vie !
Seigneur, je te le confie...

 

19:13 Écrit par Ben dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |