22 avril 2010

L'astragale

Non, je ne vais pas vous parler d'Albertine Sarrazin et de son roman autobiographique si célèbre.
Bien qu'il faudrait peut-être qu'un jour je vous dise ce qui fait la force de cet ouvrage qui a donné un bon film avec Marlène Jobert.

Non, aujourd'hui, je parle de l'astragale gauche de J. qui s'est fracturée il y a deux jours. Une bête chute sur le chemin du travail. La marche d'un escalier à l'entrée de la station de métro qui a refusé de le porter. Et -patatras !- il s'est retrouvé six marches plus bas.
Le voilà immobilisé pour quelques semaines et devant supporter les heures lentes du jour qui passe.
Lecture et lecture, et encore lecture : voilà le programme qu'il peut suivre. Un peu de télé aussi...

Et je me dis que ce n'est pas plus mal que je sois pour le moment en congé forcé, puisque je suis à nouveau chercheur d'emploi...

10:16 Écrit par Ben dans Ma vie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Aïe ! La tuile tout ça !
Mes pensées et mes prières vous accompagnent
Bises

Écrit par : Etienne | 22 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Désolé pour vous...

Écrit par : Seb | 24 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Courage Courage les gars, chacun dans sa difficulté. Mais je suis sûr que dans ces moments troubles vous voyez le Seigneur.

Écrit par : Damien | 26 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.