17 mai 2010

Journée mondiale contre l'homophobie

La prière qui suit a été écrite à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie. Il est recommandé de la faire sienne aujourd'hui et de la diffuser, si possible, dans toutes les paroisses.
Ce 17 mai, tout comme l'an prochain, le thème porte sur "religions et homophobie". Il y a de quoi faire...

Dieu, Seigneur, Père,

Tu es le seul Dieu et chacun est unique devant ton amour,
Devant toi il n’y a ni majorité ni minorité,
Il n’y a que ceux que tu appelles, que tu choisis, que tu sauves.
Tu nous as donné tes commandements pour que nous témoignions que ton amour est universel,
Et qu’aucun homme, aucune femme n’en est exclu, même si ses orientations sexuelles ne correspondent pas aux normes religieuses transmises et imposées de génération en génération.
Tu as donné ton amour non pas pour qu’il divise mais pour qu’il rassemble.
Á qui irions-nous Seigneur quand ceux que tu as choisis pour témoigner de ton amour pour tous les hommes nous tournent le dos ?
Á qui irions-nous Seigneur quand ceux que tu as choisis pour guider et enseigner ton peuple prétendent connaître à ta place ce qui est bien ou ce qui est mal, alors que tu ne leur demandes que de respecter ta justice ?
Devons-nous renoncer à ton amour sous prétexte qu’ils croient que tu es incapable de nous aimer ?
Devons-nous renoncer à ton Esprit sous prétexte qu’ils n’acceptent pas que tu puisses nous le donner ?
Aide-les à dépasser les superstitions et les traditions mortes pour aller vers la liberté et la fécondité.
Donne à tes fidèles d’inventer un amour qui, tournant le dos au rejet et à la condamnation, n’efface pas les différences mais les rende justes et fertiles.

Nous ne demandons pas ton pardon pour ce que nous sommes puisque tu connais notre innocence, c’est toi qui nous as fait.

Mais nous te demandons pardon pour le désespoir qui parfois nous saisit.
Il est désespérant d’être rejeté par ceux que nous aimons et qu’une prédication erronée éloigne de nous.
Ceux que nous aimons et respectons et dont nous attendons soutien et accueil.
Tu nous as placé au milieu de parents, de frères et sœurs, d’amis, qui parfois ne veulent plus l’être quand ils découvrent comment tu nous as fait.
Nous savons que tu nous aimes et nous protèges, et nous ne quitterons pas les communautés que tu rassembles pour témoigner de ta lumière.
Permets à nos frères en religion de le comprendre et d’accepter que ton amour dépasse leur imagination.

Aide-nous à accepter notre propre mystère, tu nous as donné à nous-même, mais nous sommes tous passé par un moment de doute :
« pourquoi m’as-tu fais comme cela ? »
Cette question devient notre chemin quand nous voyons croître en nous l’humanité.
La part que tu nous en as réservée nous voulons la servir.
Il n’est pas d’autre fidélité à toi que d’être fidèles à nous-mêmes.
Notre aventure spirituelle passe par l’élucidation du mystère que nous sommes à nous-même avant de l’être pour les autres.
Elle débouche sur une confiance renouvelée dont nous voulons témoigner, notre vie est une histoire où Dieu s’annonce.

Faudra-t-il pour vivre respectés et fiers que nous quittions la communauté de tes croyants, comme beaucoup de responsables ou de fidèles nous y engagent pour être tranquilles ?
Faut-il que nous inventions d’autres voies que celles que tu ouvres à tes disciples pour être tes témoins ?
Non, car témoins de ton amour nous le sommes, notre fidélité d’hommes et de femmes en ce monde est de te servir sans nous trahir, d’aller vers nos frères sans mensonge,
et de te louer sans réserve,

Dieu, Seigneur, Père, Toi qui es l’unique, nous te bénissons.

Jacques M.

09:25 Écrit par Ben dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.