30 mars 2011

Travailler avec des politiques...

Comme je n'ai pas beaucoup de temps pour revenir ici sur ce qui fait mon boulot, je voudrais partager ce sketch qui me fait pleurer de rire.
Il se fait que dans mes occupations professionnelles, j'ai la chance (?) de croiser en réunion des femmes et des hommes politiques...  

Ce qui suit peut vous faire comprendre ce que je ressens parfois à les entendre.
Bon amusement !




 

07:28 Écrit par Ben dans Ma vie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18 mars 2011

Être hétérosexuel...

Vu chez Étienne ( http://anotherdaylight.wordpress.com ). Et je trouve que c'est tellement juste.

Si vous n’êtes pas familier avec l’homosexualité, posez-vous les questions suivantes :

– Quand et pourquoi avez-vous choisi d’être hétérosexuel ?

– Qu’est-ce qui a causé votre hétérosexualité ?

– Avez vous choisi volontairement d’être hétérosexuel ?

– Pensez-vous qu’on peut devenir « ex-hétérosexuel » grâce à une thérapie ?

– S’il existait une pilule qui puisse vous rendre homosexuel, la prendriez-vous ?

– A qui avez-vous révélé votre hétérosexualité ?

– Comment vos parents ont-ils réagi lorsque vous leur avez dit que vous étiez hétérosexuel ?

– Est-ce que vos collègues de travail sont au courant de votre hétérosexualité ?

– Est-il possible que votre hétérosexualité ne soit qu’une phase et que cela passera quand vous serez plus vieux ?

– Est-ce que votre hétérosexualité ne serait pas le résultat d’une peur névrotique des personnes du même sexe que vous ?

– Comment faites-vous pour rencontrer d’autres hétérosexuels ?

– A quoi reconnaissez-vous les autres hétérosexuels ?

– Comment peut-on trouver du plaisir dans un rapport hétérosexuel ?

– Qui fait l’homme et qui fait la femme dans un rapport hétérosexuel ?

– Considérant la fréquence des divorces, pourquoi y a-t-il si peu de relations stables chez les hétérosexuels ?

– Pourquoi les hétérosexuels ont-ils une vie sexuelle si débridée ?

– Si vous deviez avoir des enfants, souhaiteriez-vous qu’ils soient hétérosexuels, connaissant les problèmes auxquels ils auraient à faire face plus tard ?

– Une grande majorité des gens qui brutalisent les enfants sont hétérosexuels, pensez-vous qu’il soit raisonnable d’exposer vos enfants à des enseignants hétérosexuels ?

– Pourquoi insistez-vous à montrer avec autant d’évidence votre hétérosexualité et à en faire un tel spectacle ?

– Ne pouvez-vous pas juste être vous-même et rester discrets devant les enfants ?

– Considérant les menaces de surpopulation, comment la race humaine pourrait-elle survivre si tout le monde était hétérosexuel ?

 

22:49 Écrit par Ben dans LGBT | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09 mars 2011

Carême

Pour entrer en carême, et parce que je suis profondément touché par ce qui se passe au Pakistan, je veux vous partager le testament spirituel de Shahbaz Bhatti, ministre des minorités religieuses, assassiné en haine de la foi le 2 mars dernier.

"Je veux servir Jésus

De hautes responsabilités au gouvernement m'ont été proposées et on m'a demandé d'abandonner ma bataille, mais j'ai toujours refusé, même si je sais que je risque ma vie. Ma réponse a toujours été la même : « Non, moi je veux servir Jésus en tant qu'homme du peuple ».

Cette dévotion me rend heureux. Je ne cherche pas la popularité, je ne veux pas de positions de pouvoir. Je veux seulement une place aux pieds de Jésus. Je veux que ma vie, mon caractère, mes actions parlent pour moi et disent que je suis en train de suivre Jésus-Christ. Ce désir est si fort en moi que je me considérerai comme un privilégié si - dans mon effort et dans cette bataille qui est la mienne pour aider les nécessiteux, les pauvres, les chrétiens persécutés du Pakistan - Jésus voulait accepter le sacrifice de ma vie. Je veux vivre pour le Christ et pour Lui je veux mourir. Je ne ressens aucune peur dans ce pays.

À de nombreuses reprises, les extrémistes ont tenté de me tuer et de m'emprisonner ; ils m'ont menacé, poursuivi et ont terrorisé ma famille. Les extrémistes, il y a quelques années, ont même demandé à mes parents, à ma mère et à mon père, de me dissuader de continuer ma mission d'aide aux chrétiens et aux nécessiteux, autrement ils m'auraient perdu. Mais mon père m'a toujours encouragé. Moi, je dis que tant que je vivrai, jusqu'à mon dernier soupir, je continuerai à servir Jésus et cette pauvre humanité souffrante, les chrétiens, les nécessiteux, les pauvres.

Je veux vous dire que je trouve beaucoup d'inspiration dans la Bible et dans la vie de Jésus-Christ. Plus je lis le Nouveau et l'Ancien Testament, les versets de la Bible et la parole du Seigneur et plus ma force et ma détermination sont renforcées. Lorsque je réfléchis sur le fait que Jésus a tout sacrifié, que Dieu a envoyé Son Fils pour notre rédemption et notre salut, je me demande comment je pourrais suivre le chemin du Calvaire. Notre Seigneur a dit : « Prends ta croix et suis-moi ». Les passages que j'aime le plus dans la Bible sont ceux qui disent : J'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; j'étais  nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en  prison, et vous êtes venus jusqu'à moi ! ». Ainsi, lorsque je vois des personnes  pauvres et dans le besoin, je pense que c'est Jésus qui vient à ma rencontre  sous leurs traits. Pour cette raison, j'essaie toujours avec mes collègues d'aider et d'assister  ceux qui en ont besoin, les affamés, les assoiffés.

Shahbaz Bhatti"