22 avril 2011

Méditation

Le mystère d'une soif

La Parole de Dieu« Sachant que désormais toutes choses étaient accomplies, et pour que l'Écriture s'accomplisse jusqu'au bout, Jésus dit : "J'ai soif." » 
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean chapitre 19, verset 28.

La méditation

En croix, Jésus a soif. A cette heure, Jésus a soif jusqu'au bout de notre foi et de notre amour. 

Mendiant, comme tout amour, Jésus qui n'a pas craint, épuisé de fatigue, de demander à une femme «donne moi à boire», ose nous demander maintenant de coopérer avec lui au salut du monde par la croix. Alors que dans l'épreuve, le risque est grand de nous emmurer, le Christ nous dit son désir immense qu'on lui dise : oui! C'est comme s'il nous disait : « j'ai soif de ton oui ! » 

Notre oui à Dieu sera peut-être un pauvre oui, balbutié, mais il nous ouvrira mystérieusement les portes de la vie et soulèvera à notre insu les pesanteurs de notre monde. 

Au pied de la croix, une femme est là, debout. Elle n'a pas fui. Le « oui » qu'elle a dit au printemps de sa vie, elle le redit à l'heure du plus grand dépouillement. Mais, ô miracle, c'est l'heure où elle est consacrée mère des sauvés. Jésus la regardant, avec saint Jean, vient de leur dire : « voici ton fils, voici ta mère ». 

Heureux sommes-nous si, à l'heure de la croix, nous savons accueillir Marie chez nous !

 

Cette méditation est celle offerte aujourd'hui par la Retraite dans la ville que j'ai suivie chaque jour de ce temps de carême.
http://www.retraitedanslaville.org/ 

15:00 Écrit par Ben dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Au cours de cette période pascale, je marcherai plus particulièrement à tes côtés...
Jésus nous précède sur le chemin, et nous délivre de tout mal, de toute souffrance!
Bises
Marie

Écrit par : Crocki | 22 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.