31 décembre 2011

Bonne année !

Au seuil de l'an neuf, il est de tradition de tirer un bilan de l'année écoulée et de formuler quelques 
vœux...

L'année 2011 est une année étrange dans ma vie : tout d'abord, la fin des mois de chômage et l'engagement dans un travail passionnant. Beaucoup d'énergie à donner pour assumer, mais combien de joie à récolter. J'en rends grâce chaque jour. Et puis, la mort de papa qui vient remuer toute mon histoire... Le deuil doit se faire encore. C'est une maturation lente, mais je sens que j'avance sur ce chemin-là.
Et heureusement, je n'y marche pas seul sur ce chemin de vie.

Mon cœur est dans la gratitude pour celles et ceux qui m'ont soutenu et me soutiennent de leur affection, de leur amitié, de leur sympathie.

A la première place, il y a J. qui, avec une patience délicate et un amour grandissant chaque jour, est le radieux compagnon de mes jours. Il n'y a pas assez de mots pour dire ce que je lui dois d'être aujourd'hui.
Il y a, ensuite, ma famille, mes amies et mes amis. Je réalise chaque jour que c'est un bonheur de les avoir autour de moi.
Et il y a encore les connaissances, plus ou moins proches, qui font le rythme de la vie.
C'est une joie de vivre et de vivre en relation ! 

Pour l'année nouvelle, je souhaite à chacun un pétillement de douceur, de sérénité, de folie peut-être, de sagesse sûrement !
Que cette année vous soit douce comme son millésime y invite de manière très proche !

Seigneur, merci pour les jours écoulés et pour ce que nous vivrons au cours de l'an qui vient.
Sois présent à chacune de nos vies.
Renforce nos liens et notre espérance.
Sois notre capacité d'aimer.


bonne-annee-2012.jpg

19:08 Écrit par Ben dans Actualité, Ma vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24 décembre 2011

Noël

Il y a du désordre dans la généalogie de Jésus, beaucoup de désordre même.

Il en va ainsi de la vie, parfois de nos vies. Nous rêvons parfois de parcours de vie sans désordre, sans accroc, sans bouleversement. Mais la vie est ainsi faite que désordres, accrocs, bouleversements en font partie.

C'est, précisément, dans cette vie là, pas toujours idéale, que Dieu vient se faire homme et nous révèle qu'il aime nos vies, d'un amour inconditionnel. En venant dans notre monde, Dieu, en Jésus, nous dit que nous sommes libérés de ce que ces désordres, accrocs et bouleversements pourraient avoir de paralysant pour nous.

Notre orientation sexuelle, nous l'avons peut-être vécue (ou la vivons) comme un désordre fondamental qui ne nous permettrait pas d'être heureux.

Dans la crèche, c'est tout autre chose qui est proclamé. Le bonheur ne se trouve pas dans les trajectoires linéaires et lisses. Il ne se trouve pas dans la possession de moyens matériels nombreux. Il ne se trouve pas dans un carnet d'adresses de mille pages. Non. Le bonheur que proclame Jésus est dans la simplicité des moyens, la profondeur des relations, quels que soient les détours de nos parcours humains.

A vous qui me lisez, amis connus et inconnus, que cette fête de Noël soit pour vous source de paix et de sérénité !

Joyeux Noël !




17:45 Écrit par Ben | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01 décembre 2011

Journée mondiale de lutte contre le sida

Comme chaque année, le 1er décembre vient nous rappeler cette épidémie qui continue à faire des ravages.
Si dans nos pays certains pensent que ce n'est plus grave, c'est faux.
Il faut continuer à se protéger dans les situations à risque.

Et porter le ruban rouge est un signe d'amitié et de sympathie pour tous les malades, celles et ceux qui les entourent, que ce soit de leurs soins ou de leur affection.
C'est aussi vivre le souvenir de celles et ceux que nous avons connus et qui ont déjà rejoint la vie éternelle en Dieu.

Seigneur, regarde tous les malades, les soigants et les proches.
Sois leur force dans l'épreuve et leur espérance. 

ruban rouge.jpg

17:18 Écrit par Ben dans Actualité, LGBT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |